Archives de catégorie : Groupes de recherche

Activités du groupe EIEM pour l’année scolaire 2022-2023

Les réunions se tiendront pour cette année en salle L220 du bâtiment de Mathématiques de la Faculté des Sciences d’Angers.

Le groupe se réunira, à chaque fois entre 9h et 17h, aux dates :

  • jeudi 20 octobre 2022 ;
  • jeudi 8 décembre 2022 ;
  • jeudi 19 janvier 2023 ;
  • jeudi 9 mars 2023 ;
  • jeudi 4 mai 2023.

Activités du groupe EIEM pour l’année scolaire 2021-2022

Les réunions se tiendront pour cette année en salle L220 du bâtiment de Mathématiques de la Faculté des Sciences d’Angers.

Le groupe se réunira, à chaque fois entre 9h et 17h, aux dates :

  • jeudi 21 octobre 2021 ;
  • jeudi 9 décembre 2021 ;
  • jeudi 20 janvier 2022 ;
  • jeudi 10 mars 2022 ;
  • jeudi 5 mai 2022.

La lettre au collège

Les réunions du groupe pour 2022 – 2023 de 14h30 à 17h30 à l’IREM Université de Nantes – UFR Sciences et Techniques (ou à l’INSPE si besoin d’un format hybride)

28 septembre 2022

16 novembre 2022

Le travail des années précédente est déposé sur Elyco, une publication des premiers travaux est prévue en 2022-2023.

Le robot aspirateur, une situation d’apprentissage pour le cycle 4

Nicolas Clément, collège le Galinet de BLAIN

Cadre

  • Activité proposée dans le cadre d’un EPI « robotique », liant Maths, Technologie et Français, niveau 3ème.
  • Activité autonome, présentée sous forme de défis « Scratch ».

Objectifs

  • Défi 1 : Piloter un robot virtuel au clavier ou à la souris.
  • Défi 2 : Piloter un robot virtuel dans une zone, sans pouvoir en sortir, en laissant une trace sur son passage.
  • Défi 3 : Déplacement en autonomie d’un robot virtuel dans une zone, sans pouvoir en sortir, en laissant une trace sur son passage.

Conditions de travail

  • Seul ou en binôme.
  • Scratch V2 installés sur postes.
  • 1 séance en demi groupes et 1 séance en classe entière (30 élèves).
  • Accès à internet pour obtenir certaines informations complémentaires sur les robots aspirateurs, notamment sur leur façon de se déplacer dans une pièce. Mise à disposition d’un petit fichier récapitulant certains sites pouvant être intéressants à ce propos.

Compétences travaillées

  • Chercher / collaborer
  • Mettre au point un programme pour corriger une erreur ou apporter une amélioration.
  • Écrire un algorithme ou un programme qui permet une interaction avec l’utilisateur ou entre les objets qu’il utilise, en réponse à un problème donné.

Points positifs

  • Les élèves ont rapidement adhéré aux défis.
  • Difficulté graduée des défis.
  • Lien avec la programmation Mblock des robots Mbots en technologie et le défi robotique.

Points négatifs

  • Seulement 2 séances cette année (covid + DNB) : prévoir une séance supplémentaire.
  • Difficultés pour s’approprier au mieux le bloc « Avancer prudemment » dans le temps imparti.

Brochure Transformations du plan cycle 4 IREM PAYS DE LOIRE juin 2022

Avec le retour des transformations dans les programmes du collège, les questions suivantes se sont posées :

  • Quelles approches pour quels apprentissages ?
  • Quelles situations pour faire émerger les nécessités des transformations du plan et la mise en évidence de leurs caractéristiques ?
  • Comment travailler la complémentarité entre approche statique et approche dynamique ?

Le groupe

CHERON-LEBRETON Charline – Collège Jean Moulin à Marolles Les Braults (72).

DESRUELLE Sophie – Collège Paul Langevin à Évron (53).

FRANÇOIS Guillaume – Lycée Paul Scarron à Sillé le Guillaume (72).

GOUGET Vincent – Lycée Ambroise Paré à Laval (53).

LEMOINE Mélina – Collège Paul Émile Victor à Château-Gontier (53).

ROUY Clémence – Collège Béatrix de Gavre à Montsûrs (53).

SABLÉ Steven – Collège Sévigné à Mayenne (53).

UZU Anne – Collège Paul Langevin à Évron (53).

Présentation du groupe

Dans nos classes, nous constatons que les élèves travaillent dans un environnement individualiste et que le goût pour les mathématiques a tendance à se dégrader au fil du secondaire. De nombreux élèves sont passifs et consommateurs. Le climat scolaire est sous tension.
Dans ce groupe, nous nous demandons en quoi la pédagogie coopérative permet de proposer des activités qui stimulent les interactions et favorisent le développement des compétences tant mathématiques que transversales.
Nous voulons mieux apprendre aux élèves à s’impliquer dans leur travail, à chercher, à apprendre, à communiquer, à coopérer, à vivre ensemble, en sortant de la concurrence et de la compétition.
Après la lecture de textes théoriques et des différents articles écrits à ce sujet, nous tentons de mettre en place cette pédagogie dans nos classes et d’en mesurer l’impact sur les progressions mathématique et citoyenne des élèves.

Exemples d’activités

Voici des exemples d’activités que l’on a menées en coopération.

Niveau 4ème

Introduction théorème de Pythagore

Escape game « Alerte enlèvement »

Niveau 3ème

Identité remarquable

« La lettre » au collège

Depuis la réforme des programmes, l’organisation mathématique autour de l’algèbre a été modifiée et demande aux enseignants de repenser une progression sur le travail autour de « la lettre » en mathématiques au collège.

Le groupe propose de réfléchir à l’élaboration d’une séquence ayant pour objectif d’organiser un enseignement cohérent de l’algèbre au collège à partir des multiples ressources existantes. L’objectif est d’expliciter des critères de choix à partir des obstacles et difficultés rencontrées au collège comme au lycée.

  • Analyse des programmes,
  • Enquête sur les difficultés à l’entrée en seconde,
  • Exploration des ressources pour un travail à distance ou en classe inversée,
  • Création d’outils pouvant être numériques,
  • Proposer une progression et la tester,
  • Analyser les expérimentations.